Retour à l'université de Lyon

  • english version

Boutique des Sciences > Carnets de bord > Compilation des donnes et mise en place dune recherche cible sur les plantes invasives dans la basse-valle de lAin


Arrachage, brlage et... repousse de la renoue du Japon

Share |

le 30 mai 2017 /

Le mois de Mai fut riche en jours fris et jai la nette impression quil est pass aussi vite quune fuse.

Tout d’abord, j’ai consacré la première moitié de ce mois à m’occuper de la gestion du site de Corveissiat, envahit par les renouées du Japon. Bien que la surface à traiter ne soit pas très importante (environ 50m²), il faut redoubler d’efforts afin de prélever du sol la plus grande partie possible des rhizomes présents sous chaque massif de renouées, et cela ne peut être fait en un seul jour.

Au moment où j’écris cet article, j’ai pu constater la présence de repousses de pieds de renouées que j’avais prélevées à la fin du mois d’Avril. Pour la plupart, ils mesurent quelques dizaines de centimètres avec des feuilles bien apparentes, et certains sont déjà aux alentours d’un mètre de hauteur.

Cette incroyable capacité de repousse de la plante à cette période de l’année me conforte dans l’idée qu’il ne faut pas relâcher les efforts de lutte et qu’il faut continuer à se rendre régulièrement sur place afin de surveiller les pieds à risque en bord de berge et pouvoir ainsi les prélever immédiatement. Fort de cette constatation, j’ai décidé d’entamer le brûlage des pieds secs de renouées entreposés sur le site afin de libérer de l’espace pour les prélèvements à venir, bien que les quantités récupérées ultérieurement devraient être minimes comparées à celles du premier arrachage.



Concernant la 2ème partie du mois de Mai, j’ai quelque peu laissé mes actions sur le terrain de côté afin me consacrer à la préparation de 3 posters de présentation de mon sujet d’étude me permettant de participer à différents projets. Premièrement, le dimanche 11 Juin est organisé un rassemblement pédestre, ouvert à tous public, à partir de l’île Chambod, site d’étude de l’élodée de nuttall. Ensuite, le 16&17 Juin est organisé par la Boutique des Sciences de l’Université de Lyon le festival « Pop’ Sciences » au parc Blandan à Lyon, et finalement le 29 Septembre a lieu la « Nuit des Chercheurs 2017 » au Rize à Villeurbanne. Lors de ces 3 rassemblements, je tiendrais un petit stand permettant de présenter à tous public le vaste thème des espèces exotiques envahissantes, en présentant tout particulièrement l’élodée de nuttall et la renouée du Japon. Chaque session me permettra alors d’obtenir des retours sur la présentation de mon sujet d’étude et me permettra d’améliorer mon discours ainsi que les posters.

Pour finir, je reçois demain la visite du studio professionnel de production audiovisuelle et photographique « Les Fascinés » afin de tourner une courte vidéo de 2 minutes présentant mon sujet d’étude et les différents sites concernés par mes actions.

Rendez-vous à la fin du mois de Juin pour que je vous fasse part de mes retours sur ces quelques premières échéances.


Par Alexandre Laîné.

Thématique : Sciences et Ingnierie pour une socit durable

Commenter ?