Retour à l'université de Lyon

  • english version

Boutique des Sciences > Carnets de bord > Compilation des donnes et mise en place dune recherche cible sur les plantes invasives dans la basse-valle de lAin


Fin du terrain et vulgarisation

Share |

le 6 juillet 2017 /

Le mois de Juin sachve et commence alors le dernier mois de mon tude qui sera consacr, entre autres, la collecte des dernires informations ncessaires la rdaction de mon rapport de stage.

Tout d’abord, au cours de ce mois de Juin, je me suis rendu ponctuellement sur le site de Corveissiat afin de terminer de brûler le tas de déchets végétaux et ainsi pouvoir continuer à extraire les repousses. C’est un travail de longue haleine, c’est pourquoi, après mon départ, je recommanderai à l’AGEK d’organiser des sessions de gestion à 2 personnes minimum. Cela permettra d’augmenter l’efficacité du travail et d’éviter d’être débordé, comme j’ai pu l’être, entre la repousse des pieds à extraire de nouveau et les pieds arrachés précédemment à faire sécher puis brûler.

Sans transition, j’ai reçu la visite de l’équipe de tournage « Les Fascinés » et d’Emmanuelle N’Diaye (photographe) le 8 juin. Nous nous sommes rendus sur 3 sites différents afin de multiplier les paysages et ainsi rendre la plus attrayante possible cette vidéo de vulgarisation scientifique. Au passage, je tiens à remercier les différents acteurs de cette journée pour leur professionnalisme et leur bonne humeur !

Le lendemain, j’ai participé à une journée de formation sur les espèces exotiques envahissantes (EEE) près d’Annecy, organisée par l’Association Rivière Rhône-Alpes Auvergne (ARRAA). Je n’y ai pas obtenu les informations que j’étais venu chercher, peut-être dû à la bibliographie de mon début de stage qui m’avait apporté bon nombre de connaissances sur le sujet. Cependant, j’ai pu obtenir le contact de M. Alain Dutartre (Hydrobiologiste, expert en matière d’espèces envahissantes) qui m’a conseillé de lui envoyer un mail contenant des photos de mon site d’étude ainsi que mes questions restées en suspens.

Le 11 Juin était organisée par l’AGEK la 4ème édition de la randonnée du Val de Buenc au cours de laquelle j’ai pu présenter le 1er poster que j’avais préparé concernant les menaces qui pèsent sur la biodiversité de par le monde, et introduisant le sujet des espèces exotiques envahissantes. Cela m’a permis d’échanger avec plusieurs membres de l’association que je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer, et de recueillir des avis sur la mise en page du poster, sa lisibilité, etc…

Après avoir fini de préparer les 2 posters restants (un sur la Renouée du Japon, l’autre sur l’Elodée de Nuttall) et d’améliorer mon poster initial, j’ai pu participer, les 16&17 Juin, à la 1ère édition du Festival Pop’ Sciences, au parc Blandan à Lyon, organisé par la Direction Culture, Sciences et Société de l’Université de Lyon. Pendant ces deux jours, j’ai tenu un stand où j’ai pu sensibiliser les passants de tout âge (adultes et enfants) sur le thème des espèces exotiques envahissantes. J’avais à ma disposition, en plus des posters, des échantillons de Renouées, d’Elodées, et même de Pyrales du Buis afin d’apporter une dimension visuelle à mon discours. J’ai aussi pu tester sur différents publics le petit jeu que j’avais préparé consistant à relier les espèces exotiques envahissantes de la région avec leur voie d’introduction dans le milieu et les impacts qu’elles causent à la biodiversité.



Ce festival fut un succès pour ma part et je suis impatient de participer à la Nuit des Chercheurs 2017 le 29 Septembre pour continuer à échanger sur ce sujet.



Par Alexandre Laîné.

Thématique : Sciences et Ingnierie pour une socit durable

Commenter ?