Retour à l'université de Lyon

  • english version

Boutique des Sciences > Carnets de bord > Etude des bienfaits du contact avec la nature sur la sant


Flower power

Share |

le 20 juin 2018 /

Si je devais rsumer ce mois de mai en un seul mot : rassurant. Les interactions avec le monde associatif sont toujours aussi enrichissantes, et les problmes plus terre terre que je rencontrais au dbut de mon stage trouvent des solutions petit petit.

Les plans de mes différents travaux sont maintenant construits, même si la rédaction avance plutôt lentement. Une autre source de satisfaction plus personnelle vient du fait que je commence à mieux cerner comment fonctionne le GRAINE en termes de politique sociale.

Concrètement, j’ai eu l’occasion de mener d’autres entretiens, dont deux ont été particulièrement intéressants. Le premier a eu lieu au centre médico-psychologique (CATTP) de Vaulx-en-Velin avec l’association Arthropologia en compagnie de personnes en suivi psychiatrique pour dépression et schizophrénie. Arthropologia a développé un programme d’ateliers de découverte de la nature, qui prend la forme de sorties lorsque la météo le permet. Je le constate depuis maintenant un petit moment mais voir l’effet concret des toutes petites choses de la nature, une fleur ou un insecte, sur quelque chose d’aussi grave et difficile que la maladie mentale, est toujours aussi impressionnant. Le deuxième entretien que je retiens ce mois est une discussion avec un interne en médecine du centre anti poison, très enrichissant sur le plan conceptuel.

J’ai également eu l’occasion de lire d’autres ouvrages. Une belle découverte bibliographique est celle du livre Némésis médicale d’Ivan Illich, qui étudie les problèmes du système médical moderne. Un de mes collègues m’a également fait découvrir une petite pépite d’Alain Damasio : Le dehors de toute chose. Ce texte m’a rappelé l’importance de la politique dans l’écologie, dans la gestion de la nature et de la santé. 

Enfin la grande avancée de ce mois et l’approbation de mon sujet de mémoire – rapport de stage par mon tuteur universitaire, mon travail pour la faculté portera sur la problématique suivante : La nature doit elle être bonne pour la santé. Par ce sujet je cherche à remonter à la source de mon sujet de stage : pourquoi le monde associatif et la boutique des sciences considèrent aujourd’hui comme une question importante les relations entre santé et nature ? Je vais donc m’atteler à la tache pour les mois à venir.

Par Elsa Alloin

Thématique : Sciences et Ingnierie pour une socit durable

Commenter ?