Retour à l'université de Lyon

  • english version

Boutique des Sciences > Carnets de bord > Etude des interactions en jeu et des effets mesurables de la thrapie questre sur diffrents types de publics


Mai, le temps du terrain et des entretiens

Share |

le 6 juin 2017 /

Pour ce deuxime mois de stage, je vois senchaner les journes terrain et les entretiens.

Rapidement, les demandes d’entretien effectuées auprès de l’administration pénitentiaire se concrétisent par des rendez-vous et j’effectue depuis deux semaines des entretiens avec des conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation, des directeurs d’établissement pénitentiaire, des cadres de l’administration pénitentiaire, … serait-ce le signe d’un réel engouement et d’une prise en compte des bienfaits de la médiation animale en milieu pénitentiaire ?

Ce qui est sûr, c’est que cette pratique est loin d’être rare, et l’on compte de multiples actions de médiation animale en établissement carcéral et en milieu ouvert. Néanmoins, les premiers entretiens réalisés laissent penser qu’il s’agit souvent d’initiatives locales, dépendantes de la motivation du personnel pénitentiaire et de ressources financières extérieures.

A Montbrison, les journées avec les personnes probationnaires nous procurent un terrain riche au cœur même de la pratique. Pour compléter nos observations, nous avons décidé avec Alexia de mettre en place lors de la précédente journée terrain un focus group d’une trentaine de minutes avec les personnes probationnaires. Premier focus group, première réussite ! Ce temps de parole, privilégié, nous permet d’obtenir des informations très intéressantes, et pour cause : nous avons en face de nous des personnes impliquées, réceptives à notre recherche.

Par Agnès Schryve

Thématique : Biosante et societe

Commenter ?