Retour à l'université de Lyon

  • english version

Boutique des Sciences > Syages > 2014


Impact sanitaire des particules biologiques dans lair : mise disposition des donnes lchelle dun territoire

Share |

Limpact sanitaire li lexposition aux pollens allergisants est dune importance majeure. En France, une personne sur cinq souffrirait de pollinoses, cest--dire de raction allergique aux pollens.

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) au sein duquel cette étude a été réalisée, est l’organisme chargé à la fois d’étudier le contenu de l’air en particules biologiques et de suivre le signalement de leurs effets sur la santé. Cette étude s’intéresse aux principales espèces végétales dont les pollens présentent dans nos régions un potentiel allergisant élevé : le bouleau, les Poacées (Graminées) et l’ambroisie. L’analyse se focalise sur deux territoires bien documentés, la région lyonnaise et la région parisienne. Elle traite des données d’exposition aux pollens obtenues par des comptages polliniques journaliers à l’aide de capteurs volumétriques répartis sur l’ensemble du territoire. Elle y compare les données d’impact sanitaire estimées par le biais du « Journal Pollinique », ou « Pollen Hayfever Diary » en anglais, un outil informatique mis à disposition de ses utilisateurs pour établir quotidiennement un indicateur du ressenti de leur état de santé : le score-symptôme. L’objectif principal de cette étude est donc de comparer données d’exposition aux pollens et données d’impact sanitaire, afin d’établir l’existence d’une corrélation entre ces deux phénomènes. En évaluant la pertinence du système de comparaison actuellement employé, elle vise aussi à proposer des pistes d’amélioration du système actuel et à en évoquer les perspectives.
Louis BONHÊME


association

Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA)
Représentant : M. Michel THIBAUDON, directeur

étudiant

M. Louis BONHÊME – élève ingénieur agronome en 3ème année de spécialisation du master management de l'action collective en santé publique vétérinaire (MAC-SPV) à l’Ecole Nationale des Services Vétérinaires (ENSV - Vétagro Sup Lyon)

chercheur

Tuteur de formation :
M. François DUMAS -responsable des formations VétAgro Sup Lyon

Référent scientifique :
Mme Christina ASCHAN-LEYGONIE, Maître de conférence à l’Université Lyon 2 (Faculté GHHAT), membre du laboratoire Environnement Ville Société (EVS)/Labex IMU
Mme Jeanine VERNA, responsable du master de Management et Administration des Entreprises à l’IAE (Lyon 3)
[titre;Carnet de bord--