Retour à l'université de Lyon

  • english version

Boutique des Sciences > Syages > 2014


Jardinage en milieu urbain : approche comparative de linfluence des pollutions sur des jardins collectifs en ville et la campagne

Share |

Le projet Boutiques des sciences sur la pollution dans les jardins collectifs a vu le jour grce lidentification dune demande sociale porte par deux associations lyonnaises de jardins collectifs qui sinquitaient quant la qualit des sols (et des lgumes) de leurs jardins : la MJC Confluence avec ses trois jardins partags et les jardins familiaux Jardinons Villeurbanne .

Cette étude présente donc le cas d’une étude multidisciplinaire convoquant les sciences agronomiques et la sociologie pour répondre à la demande sociale: « nos jardins sont-ils pollués ? ». À partir de cette question, nous avons engagé une réflexion sur les moyens de coopération entre les disciplines scientifiques mais aussi avec les associations de jardiniers, au nombre de cinq dans cette enquête. Cette étude se voulait comparative tant dans les rapports à la pollution des scientifiques et des jardiniers mais aussi sur les données ethnographiques et chimiques (qualités chimiques des sols et légumes) des jardins. Ainsi, par des entretiens individuels et collectifs menés auprès des jardiniers, nous avons mis en lumière leurs perceptions de la pollution et récoltés leurs préoccupations quant aux scénarios de pollutions possibles sur leurs jardins. Parallèlement à cela, il y a eu toute une phase de prélèvements de sols des jardins et d’analyses chimiques des légumes pour répondre de manière comparative à la question des pollutions sur les jardins. Ce travail de coordination multidisciplinaire et d’étude ethnographique des jardins collectifs nous a amenés à nous interroger sur la production d’un espace commun de réflexion sur la pollution entre les scientifiques et les jardiniers. Quels sont les conditions de production d’une cause environnementale locale et les moyens d’agir des collectifs de jardiniers sur la question des pollutions de leurs jardins associatifs ? En finalité, c’est ce à quoi tente de répondre ce travail.


Documents à télécharger :

association

Jardinons à Villeurbanne / Maison des Jeunes et de la Culture Presqu’île Confluence ( MJC Confluence)
Représentants : M. Marc SEUZARET, Mme Nadège VANDEN-BERGHE,
animatrice nature et environnement

étudiant

Mme Claire MANDON – étudiante en Master 2 Sociologie Appliquée au Développement Local (SADL) (Lyon 2)
Mmes Elsa CLUZEL, Ludivine FORGE, Ghislaine LAROCHE et Ricarda LEPENAT – étudiante en Master 2 Sociologie Appliquée au Développement Local (SADL) (Lyon 2)

chercheur

Tutrice de formation :
Mme Béatrice MAURINES - Centre Max Weber, équipe Politiques de la connaissance (Lyon 2)

Référente scientifique :
Mme Catherine NEEL,chargée de mission eau et déchets au Centres d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA) et membre du programme ANR Jardins Associatifs Urbains et villes durables : pratiques, fonctions et risques (JASSUR)
Mme Perrine VANDENBROUCKE,géographe ISARA, membre du Laboratoire d’Economie Rurale (LER), ISH/Lyon 2

Carnet de bord

--