Vous êtes ici : Version Française > Découvrir > Tous nos projets

Ville / Questions urbaines / Mobilités

Modes de concertation et d’implication citoyenne autour d’un projet urbain

Du 4 mars 2019 au 31 juillet 2019

Léna Vézinet a décrypté le PLU-H de la Métropole de Lyon pour permettre aux habitants du quartier Perralière-Grandclément de Villeurbanne de devenir acteurs de leur quartier.

Elle fait un premier retour sur son étude dans la vidéo ci-dessous :




La demande du conseil de quartier est une initiative citoyenne, soutenue par le comité scientifique de la Boutique des Sciences qui emploie ensuite un chercheur – étudiant. Ma position a été de travailler pour les membres du conseil de quartier mais aussi avec eux, selon leur demande et leur besoin. Leur demande se situait sur la production d'un document de démocratisation autour du PLU-H, afin de créer des connaissances pratiques adressées aux habitants. Le mémoire de recherche, qui est un deuxième ordre de mission ne s'adresse pas aux habitants et est donc venu dans un deuxième temps. Le stage s'est donc dessiné en deux temps.

Les trois premiers mois ont été consacrés à la compréhension du contexte du conseil de quartier, la rencontre avec différents acteurs du territoire, la lecture du PLU-H et la conception des deux documents adressés aux citoyens. Les deux derniers mois ont été consacrés à la mise en page des deux documents et la recherche pour le mémoire ainsi que sa rédaction. C'est donc un stage aux frontières de l'opérationnel et de la recherche, avec deux missions bien distinctes.

L'un des enjeux du stage était de prendre du recul sur les documents adressés aux habitants, pour avoir ensuite un œil critique dans le mémoire de recherche. Dans le cadre du stage, ce processus a été limité, dans le sens où en l'espace de cinq mois, il a fallu apprendre à connaître et comprendre le contexte socio-économico-culturel du quartier, comprendre les attentes des habitants, préparer une action, attendre les retours et ensuite rédiger un mémoire de recherche. Les membres du conseil de quartier n'ont pas participé directement à ce mémoire de recherche, mais les réflexions se nourrissent de retours, d'observations. Il a fallu créer des relations de confiance réciproques avec les membres du conseil de quartier. La position est donc plutôt celle de l'immersion – observation. L'idée est en tout cas d'enrichir les compétences, du chercheur comme des habitants. Ce mémoire de recherche se nourrit essentiellement de l'expérience menée au conseil de quartier, entre mars et juillet 2019, en sachant que le rendu final de cette expérience se déroulera à la mi-septembre, lors de la fête organisée par le conseil de quartier, « le bal des pelleteuses et des marteaux-piqueurs »

La spécificité du stage se situe aussi dans le fait qu'un troisième acteur est intervenu ces derniers mois, à savoir la Boutique des Sciences. La Boutique des Sciences demandait notamment la rédaction de carnet de bord mois après mois et le tournage d'une vidéo pour promouvoir ces stages. Ces vidéos seront disponibles dans le courant du mois de septembre.

La problématique du mémoire de recherche s'est construite après plusieurs semaines de travail au conseil de quartier, pour tenter de comprendre les enjeux qui se trouvaient derrière la demande du conseil de quartier, celle d'être en mesure de comprendre le PLU-H. Elle a été validée à la fois par la Boutique des Sciences, par le conseil de quartier et par ma tutrice de stage. 

Les productions pour le conseil de quartier de la Perralière – Grandclément sont disponibles en téléchargement ci-contre.

Extrait du mémoire de Léna Vézinet