Vous êtes ici : Version Française > Ressources > Boîte à outils

Boîte à outils

Lexique

Recherche participative : pratiques d’implication d’acteurs de la société civile organisée et non marchande dans des processus de recherche scientifique. Cette implication se caractérise par une mise en collaboration des utilisateurs de la recherche avec les chercheurs académiques aux différents stades du projet de recherche, de la co-construction de la problématique en amont jusqu’à la diffusion des résultats en aval, en passant par la définition des protocoles de recherche, le recueil des données et leur analyse.

Si toute recherche participative ne nécessite pas par nature une implication maximale des non-chercheurs, celle-ci doit être recherchée autant qu’elle est pertinente pour les objectifs partagés du projet de recherche. Les finalités d’une telle collaboration sont, par la co-construction de nouveaux savoirs, de faire avancer la recherche scientifique par la valorisation de résultats originaux et de répondre à des problématiques rencontrées par les acteurs non-chercheurs impliqués qui peuvent correspondre à des sujets de recherche orphelins. (Sciences citoyennes)

Sciences participatives : formes de production de connaissances scientifiques auxquelles des acteurs non-scientifiques-professionnels, qu’il s’agisse d’individus ou de groupes, participent de façon active et délibérée. (rapport Sciences participatives – Etat des lieux et recommandations)

Innovation sociale : l’innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits dans les conditions actuelles du marché et des politiques sociales, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés, notamment des utilisateurs et usagers. Ces innovations concernent aussi bien le produit ou service, que le mode d’organisation, de distribution, (…). Elles passent par un processus en plusieurs démarches : émergence, expérimentation, diffusion, évaluation. (Avise)

Société civile : la société civile organisée peut être définie comme l’ensemble de toutes les structures organisationnelles dont les membres servent l’intérêt général par le biais d’un processus démocratique basé sur le discours et le consensus, et jouent également le rôle de médiateurs entre les pouvoirs publics et les citoyens. (Actes de la première Convention Bruxelles, 15-16/10/1999)

La société civile regroupe ainsi des organisations non gouvernementales, des associations professionnelles et du secteur privé et des syndicats. Elle comprend également les familles, les églises, les groupes de voisinage, les groupes sociaux et les groupes de travail.

Recherche et innovation responsables (RRI) : La recherche et l'innovation responsables (RRI) est une approche qui anticipe et évalue les implications potentielles et les attentes de la société en matière de recherche et d'innovation, dans le but de favoriser la conception de recherches et d'innovations inclusives et durables.
La RRI implique que les acteurs de la société (chercheurs, citoyens, décideurs, entreprises, organisations du tiers secteur, etc.) travaillent ensemble tout au long du processus de recherche et d'innovation afin de mieux faire correspondre le processus et ses conséquences avec les besoins et attentes de la société.

En pratique, la RRI est mise en œuvre comme un ensemble comprenant un engagement multi-acteurs dans la recherche et l'innovation, permettant un accès plus facile aux résultats scientifiques, l'intégration du genre et de l'éthique dans le contenu et les processus de recherche et d'innovation, ainsi que dans l’éducation scientifique formelle et informelle. (Commission européenne)

Economie sociale et solidaire (ESS) : l’économie sociale et solidaire est un mode d’entreprendre guidé par l’intérêt général, qui met l’humain au centre du système. Ce modèle de création de richesses, matérielles, sociales, culturelles, privilégie des formes d’organisation collective et participative. La lucrativité est limitée, le versement de dividendes aux éventuels actionnaires ou aux sociétaires est très encadré. La majeure partie des marges et des réserves doit être réinvestie dans l’entreprise pour assurer sa pérennisation.
L’ESS se caractérise par son ancrage dans les territoires, son potentiel d’innovations sociales et l’hybridation de ses financements, publics et privés.
Les entreprises reconnues par la loi comme appartenant à l’ESS ont des statuts variés : associations, coopératives, mutuelles, fondations, entreprises commerciales dites solidaires ou sociales…  La majorité d’entre elles sont des associations. (CRESS Île-de-France)

Connaissance(s)/savoir(s) : alors que l’anglais utilise indistinctement le terme knowledge, le français fait la nuance entre connaissance, qui se réfère à un domaine précis extérieur au sujet et savoir, qui se réfère à des aptitudes qui s’acquièrent par l’expérience et se transmettent de manière informelle. On oppose souvent les connaissances scientifiques, qui correspondent à des critères épistémologiques précis (reproductibilité, falsifiabilité, …) et les savoirs tacites (savoir-faire, savoir-être,...) mais les différentes formes de connaissances/savoirs peuvent être complémentaires. (ALLISS, Prendre au sérieux la société de la connaissance)

Hackathon : le terme « hackathon » est une contraction entre « hack » et « marathon ». Un hackathon est donc un évènement dont l’objectif est de créer ou coder quelque chose de malin (d’où le « hack ») et de manière intensive et continue (marathon).
Le milieu de la création d’entreprise et en particuliers celui de l’innovation recouvre des valeurs issues d’une culture, des pratiques et des usages de l’univers collaboratif et indépendant.
L’hackathon est un évènement convivial où des équipes sont composées de développeurs, chefs de projet, et parfois même de designers. Les équipes sont regroupées sur des temps très limités autour d’un défi avec une participation collective où chacun est amené à sortir de sa zone de confort. Il permet de créer des projets sur une période limitée, courte et très dense (entre 24h et 48h). C’est un outil d’idéation et de prototypage. (Incubateur USE’In, Saint-Etienne)

Méthodologie

Formations

à venir

Projets européens