Vous êtes ici : Version Française > Découvrir > Tous nos projets

Ville / Questions urbaines / Mobilités

Origines et enjeux du décalage entre les missions d'un parc zoologique et les attentes des visiteurs

Du 1 février 2016 au 29 juillet 2016

Parmi les principales missions d’un parc zoologique figurent l’élevage et la conservation d’espèces menacées (in situ et ex situ), les actions pédagogiques et la recherche scientifique. De leur côté, certains visiteurs attendent parfois qu’un tel lieu soit source de dépaysement, d’étonnement et de divertissement. Une déception ou même une frustration peuvent alors apparaître devant un espace où « il ne se passe rien » à leurs yeux (animal dissimulé dans la végétation, espèce totalement immobile, etc.), pouvant parfois engendrer des comportements déviants voire violents envers les animaux, entrant alors en conflit avec le rôle-même de ces lieux.

Cette étude répond à la demande de l’Association des amis du Zoo de Lyon, qui souhaitait qu’un travail soit mené sur les comportements des visiteurs. En particulier, elle soulevait l’observation de comportements pourtant interdits par le zoo, malgré la présence d’une signalisation (frapper aux vitres des enclos par exemple). La demande de l’association était donc de comprendre les attentes des publics, d’expliquer les comportements « inadaptés », et in fine, d’identifier des pistes de solutions permettant de répondre à ce problème. La reformulation initiale de cette demande par la Boutique des sciences, structure de l’Université de Lyon encadrant le stage, fut la suivante : « Recherche des origines et des enjeux du décalage possible entre les missions d’un parc zoologique et les attentes des publics ».

Ainsi, les comportements des visiteurs évoqués ci-dessus ont dû être reliés à une réflexion plus générale sur l’adéquation entre missions du zoo et attentes des visiteurs.
Nous avons choisi de traiter cette étude sous l’angle des représentations sociales, qui font référence à la forme de savoir par laquelle le sujet se rapporte un objet du réel (croyances, valeurs, opinions, etc). Au vu du temps disponible pour l’étude, il a été également choisi de restreindre l’analyse à l’enclos des crocodiles, qui paraissait particulièrement concerné par les problèmes soulevés par l’association, et au cas particulier de la relation parent – enfant. Nous nous sommes donc intéressés à l’analyse des comportements des familles via une approche par les représentations sociales des crocodiles et du zoo en particulier. In fine, il s’agissait de se demander comment le zoo de Lyon, dans sa manière de présenter les animaux et de se présenter lui-même, pourrait concilier au mieux les attentes des visiteurs et ses missions actuelles.

Nous nous sommes appuyés sur une approche pluri méthodologique associant observations des visiteurs face à l’enclos (134 situations répertoriées), interviews semi-directives également sur site (21 interviews), entretiens semi-directifs longs, réalisés hors du zoo (six entretiens), et visites de quatre autres zoos présentant des crocodiliens : la ménagerie du jardin des plantes de Paris (75), le parc zoologique de Montpellier (34), l’Alligator Park de Bugue (24), et la ferme aux crocodiles de Pierrelatte (26). Enfin, des réunions ont été réalisées avec le directeur, le vétérinaire et l’assistante scientifique et de conservation du zoo de Lyon, avec le directeur de la Direction des espaces verts de la ville de Lyon, avec le directeur de la ferme aux crocodiles de Pierrelatte ainsi qu’avec l’équipe en charge de la serre du parc zoologique de Montpellier. Pour compléter ce travail de terrain, des recherches bibliographiques et d’archives ont été réalisées.

Cette synthèse présente tout d’abord l’analyse des missions des zoos : leur émergence et leur institutionnalisation sont présentées au regard de leur appropriation par la société en général et par les visiteurs du zoo de Lyon en particulier. La deuxième partie s’intéresse spécifiquement à l’analyse des comportements des visiteurs du zoo de Lyon via une approche par les représentations sociales. Pour terminer, nous présentons quelques recommandations afin de concilier au mieux les attentes des visiteurs aux missions du zoo de Lyon.